Van Cronenburg, une entreprise façonnée à la main, pleine à craquer

Secteur

partager cette histoire via

De l’artisanat, pas du travail à la chaîne !


Cet atelier artisanal international, qui dispose d’un bureau à New York, crée une collection exclusive de ferrures, clenches et serrures coulées et finies à la main. Même si l’entreprise est moins connue du grand public, van Cronenburg travaille pour une clientèle très sélect, qui compte de célèbres architectes et designers britanniques, français et américains.

 

Fusion…


Régine et Peter ont un lien particulier. Leurs chemins se sont croisés au hasard de la vie. Ils ont été entraînés dans une dynamique impossible à arrêter. Elle était antiquaire, il était ébéniste. Régine se lance : “L’essentiel est de faire ce qu’on aime ! Richard Branson dit que les meilleures entreprises naissent d’un sentiment de frustration. C’est le cas de Cronenburg. Peter créait des intérieurs dans de nouveaux châteaux et belles demeures, dans un style épuré. Mais il ne trouvait pas d’articles de quincaillerie à la hauteur de ses créations. Il fabriquait de belles portes ornées de moulures, mais la quincaillerie disponible produite en série gâchait le résultat.  

“Bram et Marijke de Titeca sont bien plus que nos comptables, c’est une collaboration précieuse !”

IMG_9325.jpg

L’effet Waouh !


Voilà comment les choses se sont passées. En 2008, Régine en Peter ont relevé le défi, et entamèrent l’œuvre de toute une vie. Ils se mirent à créer de petits chefs d’œuvre, avec beaucoup de respect pour les objets anciens. Ils se retrouvent face aux même problèmes que les concepteurs d’origine.


Van Cronenburg veut seulement créer l’effet Waouh. Qu’il s’agisse de ferrures, d’un devis ou d’une présentation. Ils font tout pour livrer un produit parfait.

 

En faisant preuve d’humilité ! En regardant tous dans la même direction !


En 2008, touchée de plein fouet par la crise bancaire, van Cronenburg connut un démarrage mouvementé. Ils étaient 3 : Alex, Peter et Régine. “Il a fallu travailler d’arrache-pied, mais c’est notre passion. En tant qu’entrepreneurs, nous optons pour le leadership serviteur ; nous travaillons avec nos collaborateurs, ne reculons devant aucune tâche. Ceci nous permet de rester en contact avec le terrain. Tous les entrepreneurs sont confrontés à des problèmes comparables, aux mêmes écueils, … Van Cronenburg aussi est toujours en plein processus d’apprentissage.”

 

Pleine à craquer !


Van Cronenburg a des armoires pleines de passé et d’avenir. On s’égare dans la bibliothèque de serrures et boutons de porte authentiques et anciens… Collectionnés un à un. Un bâtiment plein à craquer, étage après étage. Il craque sous le poids des nombreux ouvrages anciens, d’où Peter tire ses connaissances exclusives. Van Cronenburg va d’ailleurs bientôt déménager vers le Wiedauwkaai à Gand.  

 

Contre vents et marées 


Van Cronenburg remercie son partenaire Titeca pour son soutien à toute épreuve, et pour son scepticisme de temps à autre. “Nous savons que nous pouvons compter l’un sur l’autre,” déclare Régine. 

 

And beyond…


Aujourd’hui, Régine et Peter peuvent faire ce qui leur tient à cœur. Faire découvrir leurs produits. “Ce sont nos bébés… Chaque article a son nom, son caractère, sa particularité, son application, son identité, son récit, son histoire, son avenir …”. Van Cronenburg, une histoire d’entrepreneur remarquable.