Lebon IT Services : la tête dans le cloud, les pieds sur terre

Location

Secteur

partager cette histoire via

Lorsqu’en 2015, Noémie Lebon (37 ans) a repris la société IT de son père avec son mari, Lowie Schaubroeck (33 ans), le couple n’avait encore jamais dirigé d’entreprise, même si la famille Lebon a manifestement ça dans le sang. Ces dernières années, ces deux jeunes entrepreneurs ont de plus en plus tracé leur propre voie et développé une vision d’avenir solide pour Lebon IT Services, guidés par les analyses de Charlotte Vanthuyne, leur gestionnaire de dossier/comptable chez Titeca Accountancy.

 

 

Des lave-linge aux TIC 

 

Noémie n’est pas la première de la famille Lebon à se lancer dans l’entrepreneuriat. Son grand-père tenait un magasin d’électronique et vendait des appareils hi-fi et électroménagers à des magasins et à des particuliers. Il a vite été épaulé par ses trois fils, dont le père de Noémie.

 

 « Nous étions alors au début de l’avènement de l’ordinateur personnel, et au bout d’un certain temps, mon père a décidé de fonder sa propre entreprise. Il a commencé par développer des logiciels avec quelques amis. Plus tard, ils se sont séparés et mon père a fondé Lebon Benelux, qui produisait principalement des logiciels pour le secteur des transports. Ma mère, Ingrid Vermeulen, s’occupait essentiellement de l’administration. »

 

Dans les années 90, le père Lebon a vendu son entreprise et en a créé une nouvelle : Lebon IT Services.

 

 « Il s’est alors consacré exclusivement à tout ce qui concernait les infrastructures IT, abandonnant le développement. Quelques collaborateurs l’ont suivi au sein de la nouvelle entreprise et ma mère a continué de gérer l’administration. »

Un matheux commençant en bas de l’échelle, comme magasinier

 

Lowie a rapidement rejoint l’aventure. Il entretenait une relation avec Noémie depuis plusieurs années.

 

 « J’ai suivi un master en mathématiques, mais je savais que je voulais faire autre chose. Durant mes études, je faisais déjà toutes sortes de petits boulots dans l’entreprise de mon beau-père, de magasinier à livreur d’écrans d’ordinateur. »

 

Pendant ce temps, Noémie avait successivement travaillé dans l’enseignement et dans le secteur bancaire, mais elle n’y trouvait pas vraiment son compte.

 

 « Lorsque mes parents nous ont proposé de rejoindre l’entreprise, nous n’avons pas hésité longtemps. J’ai tout appris de ma mère et de Charlotte, notre gestionnaire de dossier chez Titeca Accountancy. » 

 

Lowie a lui aussi démarré tout en bas de l’échelle. « Pendant six ans, petit à petit, j’ai tout appris sur le fonctionnement de l’entreprise. J’ai vite découvert à quel point l’IT était un secteur dynamique et passionnant. »

 

Titeca Accountancy, un cabinet « full service » comptant de nombreux experts

 

Titeca Accountancy est bien plus qu’un cabinet comptable pour Lowie et Noémie, qui font aussi régulièrement appel aux experts internes. Ainsi, Barbara Sergeant, office manager, les a aidés à élaborer une nouvelle politique en matière de voitures de société, partageant très volontiers ses propres expériences dans ce domaine.

 

 « Nous leur demandons régulièrement des conseils spécialisés. Et ce dans de nombreux domaines, allant du recrutement à des questions juridiques, en passant par le portefeuille PME ou des analyses chiffrées. Titeca Accountancy est un cabinet offrant un service vraiment complet, nous le constatons sans cesse. Lorsque Noémie est partie trois mois en congé de maternité, elle a été remplacée temporairement par une collaboratrice de Titeca. Cette situation assez rare est un bel exemple de l’étroite collaboration et de la bonne entente entre nous. » 

 

Une particularité est que Titeca Accountancy est également cliente chez IT Lebon Services. Autre exemple de cette belle collaboration : à notre demande, Friede, spécialiste RGPD chez Titeca, a donné deux conférences auprès des services de police locaux, l’un de nos groupes de clients importants. »

 

« Lorsque nous avons repris l’affaire en 2015, Titeca Accountancy a réglé tous les détails de cette transition, prenant part à la réflexion et s’occupant même des négociations avec la banque. Mark De Moor et Charlotte ont toujours été les personnes de contact de mes parents et le sont restés pour nous. J’aime beaucoup travailler avec eux. Ils gardent leur calme en permanence, même lors des contrôles. »

M_T_Lebon IT-13.jpg

Croissance organique et paramètres objectifs

 

Comme Titeca Accountancy, l’entreprise de Noémie et Lowie connaît une forte croissance.

 

 « À ma demande, nous nous entretenons chaque semestre avec Charlotte, chez Titeca. Elle nous présente alors une analyse qui nous fournit toujours de précieuses informations. Nous nous trouvons à un tournant. Mon beau-père avait une intuition incroyable qui lui a permis de faire connaître à l’entreprise une croissance organique. Maintenant, j’ose davantage suivre ma propre voie, mais toujours en tenant compte de paramètres et de buts objectifs définis avec Charlotte. Elle veille avec moi à ce que nous ne nous développions pas trop vite, et garde toujours un œil sur les marges dont nous disposons pour investir. »

 

 « Notre priorité reste d’aider les moyennes entreprises dans le développement et la gestion de leur infrastructure IT et de leurs services cloud. Nous faisons en sorte que leurs affaires tournent et qu’ils n’aient pas à se soucier de leur TIC. La police locale est un important client, puisque nous gérons l’IT de 85 zones de police réparties dans toute la Flandre. Mais nous aimons aussi travailler pour des PME, et en 2020, nous comptons bien attirer de nouveaux clients. Nous investissons par ailleurs dans l’automatisation de certains processus ainsi que dans une spécialisation plus poussée de nos collaborateurs. Le marché IT évolue rapidement. Les nouveautés d’hier sont déjà dépassées, et le défi est de suivre à chaque fois toutes ces évolutions. »

Un gérant qui ne tient pas en place

 

Entre-temps, Lowie et Noémie découvrent l’importance de confier des responsabilités aux collaborateurs pour la croissance ultérieure de l’entreprise.  Ce qui est loin d’être un luxe avec deux petites filles à la maison.

 « Nous n’avons pas toujours assez de temps à consacrer au sport ou à nos loisirs. Or, nous trouvons tous deux important de profiter de la vie. Nous sommes d’anciens scouts et faisons le nécessaire pour entretenir notre vie sociale. »

 

 Lowie organise en outre un festival à Roulers : Plein Publique. « J’en fais peut-être un peu trop, mais cela me procure aussi beaucoup d’énergie. »

 

Auraient-ils d’autres conseils à donner à de jeunes entrepreneurs ?

 

 « Nous avons démarré dans des conditions idéales puisque nous reprenions une entreprise en plein essor. Nous n’avons donc pas connu les premières années difficiles des starters. Nous pensons qu’il est important d’oser. On entreprend souvent de manière trop sage. Notre conseil : n’oubliez pas le précepte cash is king ! En tant qu’entrepreneur, vous avez tout intérêt à garder un œil sur vos flux de trésorerie. Établissez vos factures à temps et surveillez bien les paiements. Sinon, vous risquez de vite avoir des problèmes, surtout si votre entreprise vient de démarrer. » 

«Notre conseil: l'argent est roi! En tant qu'entrepreneur, vous avez intérêt à garder un œil sur votre trésorerie. Préparez vos factures à temps et suivez les paiements. Sinon, surtout pendant une période de démarrage, vous rencontrerez rapidement des problèmes. »

M_T_Lebon IT-20.jpg

Histoires liées