Actualité |  

20.09.2022

6 questions cruciales sur la procuration de soins

Vous avez une question sur cet article ?
Contactez nous ici !

Les chiffres du notariat montrent que plus de 250 000 procurations de soins de santé ont déjà été conclues dans notre pays. Les Belges anticipent ainsi le jour où cela ne sera plus possible. Une procuration de soins de santé n'offre pas seulement la tranquillité d'esprit, mais présente de nombreux avantages pratiques. Nous abordons ci-dessous 6 questions cruciales. 

 

1 Qu'est-ce qu'une procuration de soins ?

Une procuration relative aux soins de santé est un accord par lequel vous agissez en tant que "mandant" et donnez une procuration à une personne en qui vous avez confiance pour prendre des décisions en votre nom au cas où vous ne pourriez plus le faire. Pensez à la démence ou au coma. 

Cette personne sera alors désignée par vous comme agent. Il est également possible de désigner plusieurs administrateurs. Dans la plupart des cas, ce sont principalement les partenaires et/ou les enfants qui sont désignés, mais il est également possible de choisir des membres extérieurs à la famille.  

Ceci est non seulement approprié pour la bonne continuation de votre entreprise, mais aussi dans le cadre de la planification de la succession. De cette manière, le mandataire peut même se lancer in extremis dans la planification successorale, en tenant compte des règles que vous lui imposerez au préalable.  

 

2 Que peut-on prévoir dans une procuration de soins ?

La procuration peut être large ou juste limitée, elle peut porter sur des décisions concernant le patrimoine ou sur des décisions personnelles (soins) : effectuer certaines opérations bancaires, réaliser certains actes liés à l'entreprise, vendre un bien, etc.  

La procuration pour soins peut également prévoir qu'un administrateur particulier (par exemple, le conjoint) peut toujours décider seul ou peut prévoir que certaines décisions clés doivent être prises avec d'autres administrateurs (par exemple, les enfants).  

En d'autres termes, vous disposez d'une grande liberté dans la rédaction des modalités de votre procuration personnelle en matière de soins de santé. La rédaction d'une procuration médicale appropriée est donc juridiquement adaptée.  

 

3 Quand est-ce qu'il décolle et se termine ?

Vous pouvez décider de la date de début de la procuration et du moment où votre agent désigné peut prendre une décision en votre nom. Par exemple, il se peut que vous soyez encore sain d'esprit mais que vous souhaitiez que la procuration prenne quand même effet parce que vous avez du mal à vous déplacer. 

Dans la plupart des cas, il est prévu que la procuration ne prenne effet qu'au moment de l'incapacité. La procuration peut préciser comment cette incapacité doit être déterminée, par exemple sur la base de rapports médicaux établis par deux médecins. Elle peut être plus stricte, elle peut aussi être moins formelle. 

En principe, la procuration est valable pendant toute la vie du mandant. Elle peut aussi se terminer plus tôt. Si vous perdez confiance en votre mandant et que vous êtes encore compétent, vous pouvez révoquer la procuration. La procuration prend également fin à son expiration si une durée limitée a été incluse. Et le juge de paix a également un droit de révocation en cas d'abus de la procuration.  

 

4 Quelles sont les exigences formelles ?

La procuration de soins doit être écrite. 

L'intervention d'un notaire est nécessaire si le syndic doit être en mesure d'accomplir des actes notariés. Pensez à la vente d'une maison ou à une donation notariée.  

Les procurations - tant privées que notariées - doivent être enregistrées par le notaire dans le registre central des procurations. Ainsi, chaque notaire en Belgique peut facilement savoir s'il existe une procuration de soins pour une personne donnée. Sans cet enregistrement, la procuration n'aura aucun effet.  

 

5 Que se passe-t-il si je n'ai pas de mandataire de soins de santé ?

Si vous ne prenez pas de dispositions à l'avance au cas où vous seriez frappé d'incapacité et que certaines décisions devraient soudainement être prises de toute façon, le juge de paix vous placera, après une procédure judiciaire, sous la tutelle de la personne que le juge estime appropriée : souvent un membre de la famille, mais en cas de désaccord, cela peut aussi être, par exemple, un avocat. L'administrateur doit alors juger si une décision peut être prise ou non, et ce sous le contrôle du juge de paix. 

En revanche, avec une procuration médicale sur mesure, vous décidez qui peut gérer vos affaires et quelles sont les conditions pour le faire.  

 

6 En quoi pouvons-nous vous aider ?

Un mandataire de soins est synonyme de personnalisation. Elle doit être élaborée dans un contexte plus large. Nos experts Titeca Pro veillent à ce que le contenu de votre procuration en matière de soins de santé soit parfaitement conforme à votre planification (patrimoniale) et à ce que la continuité de votre ou de vos activités soit garantie.  

 

N’hésitez pas à nous contacter ici si vous avez des questions.

Vous souhaitez discuter de la bonne approche pour votre entreprise ?  Prenez rendez-vous avec notre pro des experts !